Choisir son premier soutien-gorge
Choisir son premier soutien-gorge

La peau et les structures internes de nos seins ont besoin de "respirer" et c'est pourquoi vous devriez passer plusieurs heures par jour sans soutien-gorge. Mais lorsque vous portez un soutien-gorge, ces conseils vous aideront à trouver la taille et le type de soutien-gorge qui vous conviennent le mieux.

Armatures, sans armatures, push-up, fines bretelles, en coton, avec ou sans dentelle ? Il existe de nombreux types de soutien-gorge, et il n'est pas toujours facile de choisir celui qui convient à votre poitrine. C'est un choix auquel beaucoup de femmes n'accordent pas l'importance qu'il mérite.

Bien faire les choses peut vous épargner beaucoup d'ennuis.

Pourquoi les soutiens-gorge push-up ne sont pas faits pour vous

Les soutiens-gorge push-up soulèvent la poitrine au détriment de sa compression, adoptant une position qui peut finir par provoquer divers types d'inconfort.

  • Si votre soutien-gorge est trop compressif, le tissu de vos seins peut durcir à cause du frottement constant (surtout autour de l'armature, si vous choisissez de porter une armature). Il est même possible que des bosses se forment, ce qui, bien que bénin, peut vous effrayer au début.
  • Les plaies et les blessures sont une autre conséquence possible.

Si le soutien-gorge laisse des marques sur la peau, il est trop serré. Trop lâche est également mauvais.

C'est particulièrement important si vous avez une forte poitrine.

Si votre soutien-gorge ne vous offre pas un soutien suffisant, vos seins auront tendance à s'affaisser, ce qui augmentera la pression à certains endroits.

Il est très probable, par exemple, que la sangle arrière se trouve au-dessus de la ligne des mamelons et que les sangles s'enfoncent dans les épaules, entraînant une mauvaise posture, un inconfort, des douleurs ou des contractures du cou.

L'idéal dans ces cas est de choisir des modèles avec des bretelles larges et un dos large. Et, bien sûr, choisissez la bonne taille pour que le soutien soit le meilleur pour votre poitrine.

Comment connaître votre taille

Si on vous demande quelle est votre taille de soutien-gorge, vous donnerez probablement un chiffre (90, 95...). Mais il n'est pas seulement important de connaître ce nombre, lié au contour. Il est également important de connaître la taille du bonnet (A, B, C...).

>> Plus d'articles dans notre catégorie Actualités !

Votre taille peut changer

Le corps, et logiquement aussi les seins, changent avec l'âge. C'est pourquoi il est important de vérifier votre taille de soutien-gorge de temps en temps.

N'oubliez pas que les jours précédant vos règles, vos seins peuvent être plus gonflés.

Pas à pas pour bien se mesurer

  • Tout d'abord, mesurez la circonférence. Placez un mètre ruban juste sous la poitrine. Faites le tour du tronc et notez le chiffre. Par exemple, elle pourrait être de 75 cm.
  • Puis faites de même avec la tasse. Relevez le mètre ruban au niveau des mamelons. Faites le tour de l'arrière et notez le numéro.

En continuant avec les chiffres que nous vous avons donnés en exemple...

Bonnet : soustrayez la mesure de la circonférence.

Vérifiez le numéro obtenu (et le bonnet correspondant) dans la liste suivante :

  • De 12 à 14 : bonnet A
  • 15 à 16 : bonnet B
  • De 17 à 18 : bonnet C
  • Du 19 au 20 : bonnet D
  • Du 21 au 22 : bonnet E
  • De 23 à 24 : bonnet F

Tour de dos : ajouter 15 au chiffre obtenu lors de la mesure.

Le matériel compte aussi

Lors du choix d'un soutien-gorge, ce ne sont pas seulement le type et la taille qui importent : c'est aussi le tissu dans lequel il est fabriqué.

Mieux vaut être en coton qu'en dentelle

Les tissus naturels, comme le coton, sont doux au toucher et respirants.

Les soutiens-gorge en dentelle, quant à eux, sont généralement fabriqués dans des matières synthétiques telles que le lycra ou l'élasthanne, qui sont plus susceptibles de provoquer des irritations. De plus, comme ils sont plus élastiques, ils ont tendance à ne pas supporter et distribuer le poids aussi bien.

Rembourrage

Le rembourrage peut irriter la zone. Cela se produit surtout en été ou si vous les utilisez pour le sport.

N'oubliez pas que le rembourrage empêche les seins de transpirer correctement, et que l'accumulation de sueur sur ceux-ci les fait rougir et les irrite lorsqu'on les frotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.